Une Grosse envie de fruits de mer

Publié le par Bertrand

11 Septembre 2008

Hier matin, grosse envie de fruits de mers de Sandrine, des gosses et de la belle maman.

 Consultation de la météo: arrivée d’une perturbation sur la cote en fin de matinée et orages prévus en fin de journée sur la région parisienne .
Il est déjà 10h30 et ici il fait beau, ci beau que je suis obligé de chausser mes superbes lunettes de soleil à 10€.
Direction saint valery-en-caux …je suis, pour une fois pressé et j’enquille direct l’A13 jusqu'à la tirelire de mantes. Un bout de N5 puis cache-cache avec l’autoroute pour éviter de payer la redevance. Je m’arrête en rase campagne une vingtaine de kilomètres avant saint valery pour passer le pantalon de pluie car je viens de voir débouler la perturbation…vu la masse, la couleur des nuages et le vent qui se lève ça promet d’être sport !
J’arrive sur le port à 13h30, le dernier marchant fini de remballer avec une triste mine. Il est tres heureux de me vendre 3 araignées et 2 crabes. A peine les achats dans le top case que la danse commence…et la je vois que je vais passer de « bons » moments.

Il fait maintenant froid, je suis en teeshirt sous le blouson et je n’ai vraiment , mais vraiment pas chaud!….direction le Leclers sur la route de Fecan pour faire le plein de Titine. J’en profite pour acheter une polaire tellement le temps c’est refroidi, je ressors sous des trombes d’eau et croise 3 bickers Anglais sur leurs harley… la météo n’a pas l’air de les perturber !
Ce n’est pas tout ça, mais je commence à avoir les crocs. Gazzzz sur le Mc de Fecan. Un couple d’anglais est en grande conversation, lol, avec la petite caissière….ils sont pommés et cherchent le village d’Eletot sur la cote. La petite parlant encore moins bien que moi ( oui ca existe ) le british ça risque d’être long. Je sors le gps et en moins de 2 ils sont parés pour le décollage.
15h, sortie de chez le clown, direction Etretat, petit arrêt vidange/photos/vidéo et direction la maison. Il pleut moins, je suis heureux…pas pour longtemps. Les travaux des champs sont d’actualité en Normandie et je me sauve 2 fois de situations très limites la route recouverte de boue en pleins virages. Ce n'est pas facile à gérer et ça ressemble assez à la roulette russe.
La pluie reprend de plus belle et une très jolie figure dans le plus pure style " merde-ce-coup-ci-j-vais-au-tas-ouf-merci-mon-dieu " dans un rond point et la vue d’un motard en rea sur un pont de Rouen me décident à rentrer par l’autoroute.
Ben oui, mare des croisements avec les camions (qui malgré mon poids me claquent à chaque fois)des surprises dans les virages, des cafés fermés…et je commence à être trempé.
Donc A13, avec la visibilité les caisses roulent bien moins vite, je me cale et c’est plein gaz jusqu'à la maison, je double encore 2 low-riders qui doivent rouler a 80…mdr vive titine !
Les camions sont avalés sans problèmes, je ne me suis jamais senti aussi bien sur une autoroute. Seule galère sortir la cb de ma poche avec es gants détrempés…
J’arrive à la maison à 18h30 fatigué par la concentration intense et les heures de selle.
Cuisson des bêtes et dégustation avec le petit blanc qui va bien…

Alors dans tout ça, quoi retenir ?
L’equipement :
- mes gants segura, vendu pour être 100% étanches ont tenu 250 bornes
- mes  vieilles bottes 150
- mon blouson  200
- mon casque 250
- mon Ipod touch a rendu l'âme, noyé...

Bref en me déshabillant pour la douche, je constate que je suis trempé de la tête aux pieds !
Des achats sont a budgéter pour cet hiver car j’ai bien l’intention de continuer a rouler.

Titine :
Ma vitesse la plus rapide ? 123km/h GPS dans la descente de mantes sur l’A13 en 3eme file de gauche pour doubler 2 camions… là ça ne rigole plus et mes bras s’en souviennent, ça vibre juste un peu beaucoup, la tempête n’a rien arrangée.

Voila, encore une balade de plus, en solo et à Vmax celle-ci, dimanche pour pierrefond ce sera plus cool et je préfère…

Publié dans Balades en ybr 125

Commenter cet article