Ca devait arriver... Plateau, Leçon n°1

Publié le par Bertrand

Mon envie de voir le monde et celle de Sandrine de voir  l'Europe se sont faites les plus fortes, c'est décidé je passe le A ! 

 

Vendredi 6 Mars 2009

Plusieurs Amis du P.Y.R.E avant un bon souvenir de la formation du cer de saint germain en laye, c'est là-bas que je me suis inscrit jeudi.

Je devais avoir mon 1er plateau de 2 h mardi prochain.
Une opportunité s’est présentée vendredi, j’ai sauté sur l’occasion.
Rdv 16h
Premier ¼ d’heure
- Présentation de la méthodologie, des buts à atteindre et déroulement des épreuves.
- Explication des commandes et consignes de sécurité.

Je fais les 5 mètres qui me séparent du plateau.la cbf 500 de formation

Prise en main de la titine, un Cbf 500, consigne : être à 2.500 avant d’embrayer ; Bien m’dame ! Je fais une dizaine d’allers–retours le long du rapide.
1ere 2eme 3eme 3, 2,1 demis tour et rebelote, à partir du 5 eme. J’y vais plus franco et je me sens bien.
Petite hésitation au moment de béquiller :
- Mais où est donc la latérale ?
- Ha oui, il faut remonter le repose pieds et aller chercher la toute petite béquille assez loin en arrière.

C’est maintenant la traditionnelle séance de 8 !
Allez je garde le sourire, ça ce passe bien ( je suis très heureux d’avoir déjà assisté à quelques heures de plateau en spectateur…)
Après à peine une dizaine de minutes :
- Stop !
- Heuuu, j’ai fait une bêtise m’dame ?
- Non non , comme ça a l’air de le faire, on va passer au lent.

Yes !
Le lent de cette école est un poil particulier puisque mixant les 3 variantes et est bien plus long que celui du jour de l’examen.
Et c’est parti mon kiki.
J’ai l’impression de repasser ma 3eme étoile.
Hé hop, déclenchement avec l’appuis qui va bien…bien ?
L’appui monsieur Dusse, l’appui !… Pas si bien que ça , pas assez appuyé justement . Cependant je suis assez content de moi, je vire des cônes mais pas tant que ça.
J’arrive même à faire plusieurs parcours complets sans en renverser.
Un point à travailler : mon regard, pas assez haut, ok je note…
Je fais une pose car pépère commence à avoir les gros bras. Nous en profitons pour parler secu et conditions particulières de circulation. Là, je suis très heureux de mon vécu 125 et je suis 100% en phase avec le discours de ma formatrice.
Et c’est reparti sur le lent, mais dans l’autre sens histoire de varier les plaisirs …
Je sens la fatigue monter et, 10 minutes avant la fin, je demande grâce. Nous en profitons pour voir en détail les vérifications. Ça me permet de me refaire la cerise. fin de séance, déjà 18 heures…
Retour, toujours 5 mètres, au paddock
Petit débriefing : La miss me dit que j’ai le niveau d’un élève qui a entre 4 et 6 heures de plateau. C’est une bonne nouvelle je suis très heureux, rdv est pris mardi pour ma 2eme leçon. . Je touche mon bouquin de code B et son complément. Chouette ça me changera de la SF, lol.
 Passage du code prévu le 29 mars 2009...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

thierry'z 10/03/2009 23:44

ho,ho...!
pour moi ca fait un baille,c'était en mars 1980...!