Au mois d'Aout par chez nous...

Publié le par Bertrand

Samedi 9aout 2009


Nous sommes seuls,

Une des rares fois de l'année où les enfants sont à l'exterieur pour plusieurs jours!
Pour fêter ça: grasse matinée, y'a pas de honte c'est si rare...
Nous prenons la route vers 16h pour notre petite balade, avec la ferme intention de diner ce soir à Dreux.
Nous quittons la ville nouvelle direction Beynes, petits signes de la main aux copains qui décollent du terrain de vol a voile pour un vol local, passage devant le val des 4 pignons... Nous sommes déjà à la campagne!
Marc, Thoiry, 2 jolis villages avec de très belles maisons restaurées récemment, Goupillière, haut lieux du treuillage de parapente, Septeuil où je loupe la bifurcation de la D11.
La route est belle et nous ne sommes pas pressés nous décidons de pousser jusqu'à Vilette pour y faire demis tour. A l'entré du village nous remarquons un panneau indiquant une pisciculture. C'est à 200 mètres ...toujours curieux nous nous y rendons.

 La pisciculture de Villette est une vieille maison, fondée en 1896 c'est aujourd'hui une sarl qui a su évoluer pour continuer à prospérer. Le patron nous fait le plaisir de nous faire découvrir son exploitation y compris ses labos ou il prépare et transforme sa production : fumoirs à chaud et à froid, salage organisation du travail, gestion sanitaire de son élevage...C'est rare de trouver un homme si enclin partager sa passion.
90 minutes plus tard nous reprenons la route avec 2 truites fumées dans le Bagster.

Nous entrons dans la vallée de la Vaucouleurs avec sur la gauche Montchauvet, un nom à retenir, ça a l'air tes joli par là-bas...Nous poursuivons sur la D11 jusqu'à Breuilpont, Hécourt puis Pacy.
Petit arrêt à la gare des chemins de fer de la vallée de l'Eure. C'est le moment de la fermeture mais la conversation s'engage et après 25 minutes nous repartons avec la doc qui va bien. Encore un but possible pour une prochaine balade... Nous traversons l'Eure. Une ybr 2007 noir nous rejoint et se cale derrière nous.
Nous sommes maintenant sur la D67, Meyrey, la Folletiere, la route est refaite de peu, un vrai régal ! L'ybr immatriculée dans le 27 nous quitte à Ivry la bataille, juste le temps de se saluer rapidement au stop... bonne continuation l'ami...
Nous retraversons l'Eure pour passer par la foret domaniale de Dreux. La ville est toujours aussi dynamique (non, je rigole, c'est toujours aussi mort!) et le restaurant ou nous projetions de diner...fermé! Même pas grave, nous trouverons bien quelque chose sur le chemin du retour.
Nous nous engageons sur la N12, tiens, les travaux sont enfin terminés. Plus de 10ans de galère pour les habitués de la route de la Bretagne prennent fin... Je sors à Maroles, le routier est fermé à Goussainville, pas de resto, Houdan...mortel tout est fermé.
C'est à la queue-lez-Yvelines vers 20h30 que nous tombons sur le Chinois salvateur. C'est un bon repas, copieux à souhait et bien arrosé pour ma passagère qui nous a été servi.
Nous repartons prudemment dans la nuit sans lune pour nous derniers kilomètres.
Je coupe le contact à 22h45 après 160 kms d'une très belle balade en local

A bientôt pour une prochaine balade...


Le parcours: 155Kms

Publié dans Balades GC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laurence et Fabrice 13/08/2009 18:59

Nous avons lu avec passion cette belle aventure avec l'YBR. Que de joie de souffrances et tout cela contées avec beaucoup d'humour. Juste un regret, des photos pas assez nombreuses et trop petites.
Nous avons un grand respect pour votre courage, nous qui nous torturons pour changer pour une moto plus puissante, afin de faire du duo. (Nous possédons une Kawa ER6.)
Vous nous avez prouvé que les petites 125, chevauchées par de vrais motard(e)s, peuvent être à la hauteur des grandes. Comme quoi tout est un état d'esprit.
A quand le tour du monde? ^^

Merci

Bertrand 21/09/2009 13:22


lol, merci du commentaire...pour le tour du monde ma petite sandrine n'est pas chaude, et puis elle a trop mal aux fesses.